Cruelle prolongation

Les basketteurs oloronais peuvent une nouvelle fois nourrir quelques regrets face à des gersois qui ont tremblé jusqu’au bout.

 

Les bleus subissent en ce début de rencontre face à la paire d’intérieurs (Mbelo/Versier) et l’adresse de Thiry. Ort et Benquet maintiennent la JAO à flots mais Auch fait la course en tête (15-21/10’). Les béarnais n’arrivent pas à rentrer dans cette rencontre (15-26/12’) et le temps-mort de Sebastien Junca n’y fait rien. Thiry, intenable derrière la ligne à 3 points, enfonce le clou (38-23/17’) mais Mas répond, Benquet résiste et Bonnelalbay concrétise pour permettre à la JAO

de rester dans la partie à la mi-temps (40-31).

La paire Mbelo/Versier fait toujours aussi mal mais Ort tient les siens à bout de bras en enquillant 3 triples (52-43/ 16’). Les bleus vont enfin réagir sur une sortie de temps-mort en accélérant le jeu gâce à Dardol, Benquet et Ort qui signent un 11-2 en 2 minutes pour recoller au score (54-54/30’)

 

Le match se durcit alors….Mbello poursuit son numéro dans la raquette tandis que Ort continue son récital (60-56 / 33’). Les bleus répondent cependant aux assauts Gersois (71-68 / 36’). L’incident du match intervient à ce moment : accrochage entre Debry et Maysonnave, nouveau triple de Ort au moment où une bagarre  éclate avec le banc de Auch. Les arbitres, dépassés, annulent le triple et sanctionnent les deux équipes au bout de 6 minutes de discussion….La décision est dure à encaisser pour les bleus qui repartent de l’avant grâce à un 3pts de Jakubowski (74-75 / 39’) mais Mbelo arrache la prolongation sur un lancer franc (75-75)

 

Les joueurs des deux camps sont émoussés physiquement et mentalement. Auch, guidé par la paire Versier/Mbelo impose son jeu malgré la résistance de la paire Ort/Perez qui trouve la cible. Le public auscitain, révolté, pousse derrière ces joueurs et les bleus cèdent finalement 88-84 dans une rencontre qui laissera encore beaucoup de regrets