Fatale 1ère mi-temps !

Privés de Mas et Vragar, les hommes de Sébastien Juncaa ont laissé trop d’espace aux banlieusards limougeauds en première mi-temps pour pouvoir ramener une précieuse victoire.

Après un premier round d’observation (9-8/4’), la puissance de Chailly dans le secteur intérieur et l’adresse à 3 points de Kielbick permettent à Landouges de faire un premier break (21-14/8’). Les béarnais explosent défensivement et la paire limougeaude remet le couvert pour boucler le premier quart-temps à 29-17. Les bleus subissent dans le secteur intérieur, se cherchent défensivement et vu que l’adresse à mi-distance fait défaut, l’écart au score grimpe spectaculairement (33-17/39-19) pour atteindre son apogée à 42-19(16’). Dardol et Benquet redonnent un peu d’espoir au camp oloronais pour boucler ce premier acte à 50-33.

Le retour des vestiaires voit les oloronais maintenir l’écart au score et petit à petit la machine béarnaise se met en route. La défense tout terrain perturbe les plans locaux, Pérez et Ort retrouvent la cible et la JAO signe un 14-4 ponctué par un triple de Benquet qui redonne au score une allure plus conforme (61-55 / 28’). La machine limougeaude se grippe et seul Fabre à 3 points entretient l’espoir (67-62 / 70-64). Le camp oloronais y croit plus que jamais lorsque la paire Ort / Dardol ramène les bleus à 72-70(36’). Malheureusement, les intérieurs locaux Chailly/ Obouh Fegue finisent fort et profitent du manque de lucidité des béarnais pour contrôler le final et l’emporter 85-78. La JAO préserve cependant le goal average (victoire de 11 points à l’aller) face à un concurrent direct au maintien.

Une réaction d’orgueil est attendue samedi prochain à Scohy face au CSP Limoges dans le cadre d’une rencontre plus qu’importante pour la suite de la saison.