JAO 71 COTEAUX du LUY 74 (AP) Le métier landais

 

Salle Robert Scohy / 350 spectateurs

Arbitres : Mrs Mara et Pedro

Score aux quarts temps : 19-20/13-14/16-20/16-10/7-10

JAO : Medenouvo(10) Indau Chidjou(25) Delorme(2) Goussies(3) Vragar(13) Caubu(4) Marchand(4) Ferrer(2) Jakubowski(2) Marchand T(6)

CDL : Lauretet(5) Larribau(12) Dunoguier(3) Franco Segarra(4) Daure Saada(9) Dupouy Sisteron(14) Plomteux(12) Brambati(14) Paralieu(1)

Malgré la concurrence de France All Blacks, la salle Scohy, qui avait fait le plein pour la venue des landais de Coteaux de Luy, a été le théâtre d’une rencontre intense, au goût amer pour des oloronais qui n’ont pas su aller cueillir une victoire qui pourtant leur tendait les bras.

Fidèles à leurs habitudes, les chalossais démarrent pied au plancher en infligeant un cinglant 2-12 (3’) dans le sillage de la paire Brambati / Plomteux très active offensivement. Les nombreuses fautes oloronaises envoient les landais sur la ligne des lancers francs et malgré les nombreuses rotations, les bleus sont en souffrance (6-15/5’). Le duo Vragar/Indau Chidjou réveille enfin les bleus qui ne lâchent rien sur le plan défensif et signent un 13-5, leur permettant de recoller au score à la première bouée (19-20/10’). Les défenses prennent alors le pas sur les attaques et la défense homme à homme béarnaise rend coup pour coup à la zone landaise (23-22/27-26). Indau Chidjou et Rolic répondent à l’adresse de Brambati pour permettre à la JAO de boucler cette première mi-temps à 32-34.

Au retour des vestiaires, le chassé-croisé se poursuit avec Goussies qui répond à Daure Saada derrière l’arc à 3 points (39-39/23’). Un bon passage de Marchand T dans le secteur intérieur, combiné avec l’efficacité de Indau Chidjou permet aux bleus de faire un mini-break (45-41/25’). Malheureusement les fautes oloronaises envoient les landais sur la ligne des lancers francs et Darribau, en véritable fer de lance, remet les siens sur les bons rails et Coteaux du Luy inverse la tendance en signant un terrible 13-5 à l’entame du dernier quart-temps (48-54/30’). Mais les bleus ne lâchent rien et dans le sillage de la paire Vragar/Caubu reviennent à 54-56(33’). A 58-59(36’), les deux équipes font preuve de maladresses et c’est finalement Vragar qui, par un panier primé longue distance, enflamme Scohy (61- 60/38’). Les chalossais en ont vu d’autres et Lauretet, dans le corner, signe un panier primé (63-61) avant que Indau Chidjou ne ramène les bleus à 64-64(40’). Les béarnais vont malheureusement vendanger les deux balles de match qui leur sont offertes dans les 20 dernières secondes pour « s’offrir » une prolongation fatale dans laquelle l’expérience et la maîtrise landaise vont faire la différence. Le métier de Daure Saada permet au chalossais de refaire un break (66-71/43’) mais le temps mort bleu stoppe l’embellie et Medenouvo signe un bon passage qui ramène la JAO à 71-71 à 40’’ du terme. Les oloronais ont finalement la balle de match à 20’’ du terme mais vendangent complètement l’occasion en offrant le ballon à Darribau qui ne tremblera pas sur la ligne des lancers francs. La JAO s’incline finalement 71-74 dans une rencontre qui laissera beaucoup de regrets, tant le coup était jouable face à un des grands favoris de cette poule de Nationale 3.

Laissez un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire