JAO 88 HAGETMAU 91 La JAO a tout donné

Salle Robert Scohy / 600 Spectateurs

Arbitres : Mrs Thierry et le Bisec

Score aux quarts temps : 23-26/21-10/20-32/24-23

JAO : Delorme (6) Vragar (8) Dardol(7) Marchand L(21) Caubu(15) Benquet() Denis(2) Jakubowski() Marchand T (9) Jeanville(20)

HDC : Daudignon (14) Ducourneau (2) Campa () Exposito(23) Kader(11) Darrieutort(12) Tauzia(2) Ausina(20)Delseries(4) Chavoudiga(3)

Malgré l’issue de cette rencontre favorable aux chalossais, cette grande soirée dédiée aux Partenaires de la JAO a ravi les 600 spectateurs qui avaient répondu présents, tant les deux équipes ont livré un beau combat.

Après un début de rencontre équilibré qui voit les deux formations s’observer (11-13/5’), les landais font un premier break en signant un 9-0 (11-22/7’) grâce notamment à l’adresse de la paire Exposito/Darrieutort. Le temps mort bleu stoppe l’hémorragie avec un changement de défense et des rotations qui relancent la machine tant défensivement qu’offensivement. Le duo Vragar/Marchand L permet aux béarnais de revenir dans un premier temps à 23-26(10’) avant de recoller au score à 29-29(13’) et 31-32(15’). Les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas ont retrouvé confiance et vont signer une fin de première mi-temps de haut niveau. La bloc oloronais est bien en place, Caubu se joue de la défense landaise en provoquant de nombreuses fautes, la paire Jeanville/Marchand L a la main chaude et les oloronais infligent un cinglant 13-4 pour boucler cette première mi-temps à (44-36).

Menés de 10 longueurs dès la reprise (46-36), les chalossais, dans le sillage d’une paire espagnole Ausina/Exposito de haut niveau, recollent au score en moins d’une minute (46-44/22’). Le passage en zone des landais perturbe l’attaque oloronaise mais le duo Jeanville/Marchand L fait mouche à 3 points pour permettre aux bleus de continuer à faire la course en tête (49-45/54-49/58-53). Les artilleurs chalossaisDarrieutort/Exposito/Daudignon prennent alors véritablement feu pour signer un 15-6 qui permet à HDC d’aborder le dernier quart-temps à 64-68(30’).

Le pivot espagnol Ausina poursuit son numéro dans la raquette oloronaise et les locaux semblent être au bord de la rupture (67-74/75-82 à la 36’). Le temps mort bleu fait du bien et Jeanville redonne espoir à une salle Scohy qui y croit de plus en plus (80-82/ 37’). Les deux équipes vont se livrer un terrible combat dans ces deux dernières minutes. Par deux fois, Daudignon, grâce à deux énormes paniers primés semblent faire basculer la rencontre mais Caubu et Vragar répondent de la même manière derrière l’arceau. A 83-85 à 1’10’’ du buzzer, tout est possible mais le duo Kader/Exposito maîtrise cette fin de rencontre. A 88-91 et 10’’ à jouer, Jeanville a le ballon d’égalisation sur un tir à 3 points qui malheureusement ne rentre pas. Les oloronais s’inclinent finalement avec les honneurs 88-91 au terme d’une belle rencontre qui aura enchanté les 600 spectateurs de Scohy.