JAO 91 2MBS 62 La JAO remporte le derby

 

Salle Robert Scohy / 450 spectateurs

Arbitres : Mrs Maneau et Moncoucut

Score aux quarts temps : 20-15 / 27-13 / 18-19 / 26-15

JAO : Medenouvo(16) Delorme(7) Goussies Y(5) Vragar(9) Caubu(6) Marchand L(13) Ferrer(14) Denis(10) Jakubowski(3) Marchand T(8)

2MBS : Dubourdieu(4) Albino() Jouve(17) Hery(7) Otoo(5) Bouchet(6) Lalaude F(3) Batt(4) Lalaude T(6) Pugniere(10)

Dans une salle Scohy qui avait fait une nouvelle fois le plein, les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas ont remporté la première manche du derby béarnais de cette poule de Nationale 3.

Les oloronais ont du mal à rentrer dans la rencontre et dans le sillage de Bouchet, les joueurs du Soubestre font la course en tête (6-8/3’). La pression défensive locale et l’efficacité offensive du duo Marchand L / Medenouvo remettent la JAO sur les bons rails grâce à un 9-2 (15-10/8’). Les rotations bleues permettent de maintenir le rythme et Caubu se joue de la défense de zone adverse pour permettre aux oloronais de virer en tête à la première bouée (20-15), profitant également de la maladresse aux lancers-francs du 2MBS. Les deux équipes se rendent coup pour coup et T Lalaude répond à Y Goussies derrière l’arc à 3 points (27-20/13’). La zone press et les alternances défensives du 2MBS ne perturbent pas la machine oloronaise qui signe un 14-1 (41-21/17’) avec une paire Medenouvo/Vragar explosive. Le capitaine Jakubowski et Marchand L viennent ponctuer cette première mi-temps par deux triples qui permettent aux bleus de virer à la pause avec une confortable avance (47-28).

Changement de décor au retour des vestiaires avec les hommes de F Moncade qui réagissent en imposant une grosse pression défensive et s’en remettent à Jouve, auteur d’un passage de haute volée, pour ramener les siens à 58-47(28’). La JAO vient d’encaisser un 19-11 mais les oloronais se ressaisissent avec un duo Vragar/Marchand T qui signe un nouveau break (7-1), décisif dans l’issue de la rencontre (65-47/30’). L’efficacité du bloc défensif oloronais combinée avec l’adresse à mi-distance va leur permettre de parfaitement maîtriser la fin de rencontre. R Denis trouve la cible par trois fois avant que Ferrer n’enquille 3 paniers primés portant le score à 86-53(37’), plus gros écart du match.

La JAO s’impose finalement 91-62 et peut célébrer son succès, dans cette première manche du derby béarnais, en communiant avec son fidèle public dans un « clapping » final qui enflamme Scohy.

Laissez un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire