JAO 99 REAL CHALOSSAIS 107 (AP) La JAO méritait mieux

Salle Scohy / 450 spectateurs

Arbitres : Mrs Darbo et Marquevielle

Score aux quarts temps : 24-23/20-24/17-24/27-17/11-19

JAO : Delorme(18) Goussies(12) Vragar(19) Machand(13) Caubu(6) Denis(2) Jakubowski(5) Marchand(7) Mazarin() Jeanville(17)

REAL CHALOSSAIS : Brocaires(11) Cambon(11) Labat(6) Labadie(12) Crabos(19) Ilardia(4) Latapy(25) Benoit() Gouacide(12) Labat(7)

Face à une armada chalossaise calibrée pour la montée en Nationale2, les basketteurs oloronais ont fait mieux que se défendre et offert à une salle Scohy, une nouvelle fois comble, un beau spectacle malheureusement clôturé par une fatale prolongation.

Le début de rencontre voit les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas jouer sans complexe et faire la course en tête (7-2/12-7) grâce à la paire Goussies/Marchand L. Cambon trouve la cible derrière l’arceau et le REAL recolle à 14-14. Les nombreuses rotations béarnaises leur permettent de maintenir le rythme et refaire un mini-break par un trois points de Goussies et un bon passage de Marchand T dans la raquette (24-18/9’). Malheureusement la JAO encaisse un 5-0 sur un panier primé de Crabos et un nième rebond défensif perdu (24-23/10’). Le second quart-temps voit les deux équipes se rendre coup pour coup tant sur le plan défensif qu’offensif (28-27/35-34/40-42/42-43) pour boucler cette première mi-temps à 44-47.

Au retour des vestiaires, les bleus poursuivent sur leur bonne dynamique avec une paire Jeanville / Marchand L qui trouve la cible à 3 points (53-55/24’). C’est le moment choisi par Latapy pour prendre sesresponsabilités et faire décoller les réalais avant que Labat T n’enfonce le clou par un triple. La JAO vient d’encaisser un cinglant 13-0 (53-68/27’) et à 12 minutes du terme on pense que la cause est entendue. C’est sans compter sur les ressources oloronaises qui, suite à un temps mort, repartent au combat en stoppant la furia chalossaise (61-69/29’). Rien n’est fait dans cette rencontre et les bleus, dans le sillage d’un grand Delorme vont offrir à Scohy un final de feu. Le pivot béarnais ramène la JAO à 70-74 (33’) mais Crabosveille au grain et redonne un peu d’air aux siens (70-80/35’). Delorme dans la raquette et Vragar à la baguette sonnent encore une fois la révolte pour ramener la JAO à 80-80 à 2’20’’ du terme dans une salle Scohy qui croit à l’exploit. Le REAL s’en remet au métier de Crabos pour gérer ces deux dernières minutes et pense tenir la match quand le tableau affiche 85-88 et 15’’ à jouer. Le capitaine Jakubowski enquille un panier primé avec la planche qui fait lever Scohy à 7’’ du buzzer (88-88). Les deux dernières possessions réalaises ne donnent rien et c’est donc une prolongation qui va décider de l’issue de la rencontre. 

Les oloronais, qui ont perdu Marchand L sur blessure et Jeanville pour 5 fautes dans les trois dernières minutes, vont malheureusement souffrir. Les cadres réalais survolent ces 5 minutes avec tout d’abord la paire Brocaires/Crabos qui plante une première banderille (88-94/42’) avant que Latapy ne signe deux paniers derrière l’arceau (91-100/44’). Vragar et Delorme vont une nouvelle fois ramener les béarnais à 99-103 mais le dernier mot restera chalossais. La JAO s’incline finalement 99-107 dans une rencontre pleine d’espoir malgré son goût amer.