La JAO au bout du suspens !

Ce derby débute de la même façon pour Oloron que huit jours plus tôt à Malaussanne, c’est-à-dire par un panier à 3 points de Jakubowski. Il est imité par Ort avant d’en remettre une couche derrière (9-0, 2e). Va-t-on assister au même scénario ? Pas du tout, car après avoir laissé la JAO cracher son venin, Bosc et Renaud prennent les affaires en mains, auteurs pour les deux des 15 premiers points de leur équipe. Après l’euphorie du début, Oloron commence à baisser sa garde et se montre maladroit, ce dont profite les visiteurs pour passer devant grâce à un triplé de Chaabane (28-29, 12e). Renaud poursuit son festival, la JAO bafouille son basket avec trop de ballons perdus, seul Ort arrive à éteindre l’incendie, pour permettre à son équipe de virer en tête à la pause (42-41, 20e).

Mathieu Ort une nouvelle fois intenable (27 points)

Au retour sur le parquet, ce sont les Palois qui prennent les affaires en mains avec encore Bosc et Renaud, bien aidés par Chaabane. Dans ce quart-temps les locaux font un triste 2 sur 8 sur la ligne de réparation, ce qui permet aux joueurs de Soto d’aborder les dix dernières minutes avec un petit pécule d’avance (54-57, 30e). C’est encore Ort qui maintien ses partenaires hors de l’eau, mais Pau NE ne lâche rien, les deux formations se rendent panier pour panier (66-62, 35e et 70-67, 38e). Tout peut se jouer sur un coup de dé, celui-ci va tourner en faveur de la JAO, en grande partie par la maladresse des Palois dans ce money-time. Ces derniers semblent payer leurs efforts défensifs et manquent de lucidité dans le dernier geste, à la grande joie du nombreux public présent.

Claude Jouanserre