La JAO s’impose dans la douleur !

La JAO a certes remporté un troisième succès consécutif mais il fut  long à se dessiner. Auteurs d’un maigre 50% de réussite aux lancers-francs et d’un nombre important de pertes de balles, les hommes de Sébastien Junca ont dû attendre le dernier quart-temps pour faire la différence. Après un début de rencontre équilibré (6-8, 5e) la JAO fait un mini-break grâce à Benquet qui enquille par deux fois à 3 points (21-15, 10e). La vitesse oloronaise désarçonne la défense visiteuse et la paire Bonnelalbay / Maysonnave alimente le tableau d’affichage (29-18, 13e). On pense que la JAO est lancée mais malheureusement les oloronais redonnent quelques précieux ballons et les corréziens  inscrivent  un 0-7 qui remet tout en cause (29-25, 17e). Perez sonne alors la charge et réveille ses troupes pour leur permettre de virer avec 7 longueurs d’avance à la pause (34-27).

Au retour des vestiaires, les bleus ne sont pas dans le coup et les visiteurs renversent le score en inscrivant un cinglant 4-14 (38-41, 24e). A quelques secondes du terme du troisième quart temps, Tulle mène de 5 points (45-50) mais Ort inscrit 5 points en 10 secondes pour ramener la JAO à hauteur de Tulle juste avant l’entame du dernier quart (50-50).

La dynamique a changé de côté et cette fois c’est la JAO qui va démarrer pied au plancher le dernier quart (59-52, 33e). Le jeu dur de Tulle est sanctionné et les visiteurs perdent logiquement deux joueurs pour 5 fautes (Monroval et Grau Vercher). La machine béarnaise, dans le sillage du duo Mas/Maysonnave, ne va plus s’arrêter et la JAO remporte une victoire ô combien importante dans sa course au maintien.