La JAO laborieuse

 

Hôte mal classé Montauban, la JAO à signé une troisième victoire consécutive. (81-73)

Salle Robert Scohy / 250 spectateurs

JAO : Medenouvo(12), Indau(11), Goussies(3), Vragar(8), Caubu(3), Marchand L(16), Ferrer(11), Denis(), Jakubowski(6), Marchand T(11)

MONTAUBAN : Sid Ahmed(12), Gousseff(15), Caubel(12), Descat(7), Dabadie(15), Oussi(4), Loferne(), Anes(8)

Score aux quarts temps : 17-21 /21-16 /22-20 / 21-16

Les Oloronais avaient raison de se méfier de cette équipe de Montauban qui, après un difficile début de championnat, venait en Béarn avec la ferme intention de réagir malgré l’absence de leur capitain Vachin. Si la copie de cette rencontre est brouillonne, les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas ont assuré l’essentiel et engrangé une troisième victoire consécutive.
Le début de rencontre est équilibré avec Marchand T qui répond coup pour coup à Dabadie (10-9, 5e). La zone tarnaise perturbe les Béarnais et le duo Goussef-Descat esquille deux paniers primés pour réaliser un premier break (11-17, 7e). La JAO n’y arrive pas et les rentrées de Ferrer et Indau-Chidjou permettent de limiter les dégâts (22-27, 13e).

Montaudan décroche … puis revient.

Les affaires ne s’arrangent pas côté bleu qui continuent de douter alors que Sid Ahmed et Descat signent deux paniers primés portant le score à 29-37 (17e). Les locaux réagissent enfin avec Vragar qui vole deux précieux ballons et Jakubowski qui trouve la cible à 3 points, permettant à la JAO de signer un précieux 9-0 et de conclure ce premier acte sur le score flatteur de 38-37.
Le retour des vestiaires voit les Oloronais poursuivre sur cette bonne dynamique. Marchand L fait décoller la JAO avec deux paniers primés et Goussies, par un autre triple, porte le score à 49-38 (23e). Montauban vient d’encaisser un nouveau 11-1 et on pense que les Béarnais vont dérouler. Le temps mort Tarnais stoppe l’hémorragie et dans le sillage de la paire Dabadie/Caubel, les visiteurs reviennent dans la partie à l’entame du dernier quart-temps (60-57, 30e).

Sang froid final

Rien n’est fait et les Montalbanais vont glacer Scohy quand Sid-Ahmed signe un nouveau triple pour une égalité parfaite 62-62 (33e). Les Bleus réagissent alors grâce à un bon passage défensif et le duo Caubu/Marchand T signe un 7-0 pour redonner un peu d’oxygène à toute la salle (69-62, 36e).
Les fautes tarnaises vont peser lourd sur cette fin de rencontre durant laquelle Ferrer répond à Goussef et Caubel derrière l’arc à 3 points (77-72, 39e). Les Oloronais vont contrôler la fin de rencontre et clôturer le score sur la ligne des lancers francs pour finalement préserver l’essentiel en l’emportant 81-73.

1 Comment

Cliquez ici pour laisser un commentaire