La JAO méritait mieux

JAO  83  AUCH  87

Salle Robert Scohy / 350 spectateurs

Arbitres : Mlle Laboube et Mr Darbo

Score aux quarts temps : 19-20/17-16/25-20/22-31

JAO : Sylla(23) Ort(14)Vragar(2) Dardol(4) Caubu(6) Denis(4) Jakubowski(3) Marchand(12) Turpin(2) Jeanville(13)

Auch BC : Labric(0) Agostini(9) Debrie(0) Zoe(10) Naval(10) Pujolle(2) Franceschin(9) Chaleat(24) Thiry(8) Versier(15)

Face au coleader gersois, les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas sont passés proches d’une grosse performance mais la maîtrise auscitaine en fin de rencontre aura été fatale aux oloronais qui méritaient un meilleur sort.

La JAO rentre bien dans cette partie et répond coup pour coup aux auscitains (9-5/5’). Les nombreuses rotations oloronaises permettent aux béarnais de maintenir une grosse pression défensive alors qu’offensivement les jeunes Caubu et Denis font preuve d’audace, permettant aux bleus de rester dans le coup à la première bouée (19-20). Les visiteurs s‘en remettent à l’expérience de Chaleat, intraitable devant la ligne des lancers francs, pour faire un premier break (21-26/13’). Le temps mort béarnais stoppe l’embellie gersoise et la JAO inflige un cinglant 15-5 grâce à l’efficacité de la paire Jeanville/Marchand et l’adresse extérieure de Sylla (36-31/18’). La maîtrise auscitaine va cependant leur permettre de recoller grâce à une série de 5 lancers francs et boucler ce premier acte à 36-36.

Les béarnais sont en confiance et redémarrent pieds au plancher avec un Sylla qui « prend feu » derrière la ligne pour enquiller 4 paniers primés permettant à la JAO de faire la course en tête (53-46/25’). Le temps mort visiteur et le passage en zone des gersois n’arrêtent pas les bleus qui grimpent leur avance à 9 points (55-46/28’) leur permettant d’aborder le dernier quart-temps en tête 61-56. Ort prend le relais de Sylla en signant 3 paniers primés qui offrent aux oloronais tous les espoirs (72-65/34’). La maîtrise du coleader va alors parler et , dans le sillage du duo Chaleat/Versier, les visiteurs infligent dans un premier temps un 10-0 pour recoller à 75-75 (38’). Cette paire infernale va faire très mal à la JAO en signant un 8 sur 8 aux lancers francs dans cette fin de rencontre parfaitement contrôlée par Auch (78-81/ 79-84/ 81-87) qui s’impose finalement 83-87 au terme d’une partie où la prestation oloronaise méritait une belle récompense. 

Laissez un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire