Le bel exploit de la JAO

COTEAUX du LUY  75   JAO  81

Salle de Monségur / 500 spectateurs

Arbitres : Mrs Gomez et Kratache

Score aux quarts temps : 17-23/24-16/25-20/9-22

Coteaux du Luy : Daure Saada(9) Daudignon(5) Dunoguier(4) Lamarque(8) Fernandez(11) Dupouy Sisteron(5) Daudignon(15) Pugniere(2) Brambati(6) Lamothe(10)

JAO : Sylla(10) Vragar(2) Dardol(16) Caubu(7) Denis() VergezPascal(6) Jakubowski(13) Marchand(15) Turpin() Jeanville(12)

Dans la sympathique salle de Monségur où il n’est jamais facile de vaincre, les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas ont signé un authentique exploit en renversant les luycontins grâce notamment à un mental à toute épreuve et une parfaite maîtrise de la fin de match.

Les béarnais rentrent parfaitement dans cette rencontre, jouent sans complexe et profitent de la maladresse à mi-distance des chalossais pour signer un 5-14(5’) dans le sillage de la paire Marchand/Jeanville très active. Sous la conduite du capitaine Jakubowski plein de maîtrise en cette chaude soirée, les nombreuses rotations oloronaises permettent de maintenir le rythme et même creuser un écart de quinze points (8-23/8’). Les locaux vont cependant réagir sur cette fin de premier quart-temps en déployant leur jeu rapide et en s’appuyant sur l’efficacité de Fernandez dans la raquette (17-23/10’). Les artilleurs luycontins retrouvent leur adresse derrière la ligne à trois points pour recoller au score (24-26/13’) mais les béarnais gardent la maîtrise de la partie avec le trio Jakubowski/Jeanville /Marchand (32-37/18’). Malheureusement, quelques pertes de balles vont permettre aux locaux de signer un 9-2 et virer en tête à la pause (41-39).

Le retour des vestiaires est terrible et la salle landaise prend feu quand ses protégés enquillent 5 paniers primés quasi consécutifs, permettant de réaliser un break de 15 points (60-45/25’) que l’on pense décisif. Le temps mort béarnais stoppe l’hémorragie ; la zone press béarnaise perturbe les chalossais et Dardol signe un numéro de haut vol en dominant le rebond offensif pour inscrire 10 points consécutifs. Les luycontins n’ont pas tué le match et les oloronais, qui n’ont pas craqué, vont réaliser une énorme fin de rencontre. La zone press béarnaise fait toujours son effet, Dardol poursuit son récital et Sylla enquille un primé qui ramène la JAO à 66-64(33’). Les hommes de Lanave vont avoir un dernier sursaut d’orgueil (72-64/35’) mais avec Jakubowski à la baguette, Marchand en guerrier dans la peinture, les bleus refont leur retard et passent devant sur un triple de Caubu (72-73/37’). Tout va se jouer dans un final de folie où les oloronais vont faire preuve de maîtrise sur la ligne des lancers-francs mais aussi d’une énorme combativité pour signer un 9-3 synonyme d’exploit. La JAO l’emporte 75-81 et doit maintenant se préparer au derby béarnais face à Malaussanne qui devrait attirer la grande foule à Robert Scohy samedi prochain.

Laissez un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire