Stade clermontois 68 JAO 75

 

Le bloc défensif béarnais

 

Maison des Sports / 100 spectateurs

Arbitres : Mrs Kechiche et Garraud

Score quarts temps : 16-18/22-19/14-23/16-15

JAO : Sylla(17) Vragar(6) Dardol(9) Caubu(4) Denis() Vergez Pascal(18) Jakubowski(5) Marchand(4) Turpin() Jeanville(12)

 

Les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas ont ramené de leur lointain déplacement en Auvergne une belle victoire,                                                                                                                                                                                                                     construite sur un collectif défensif très solidaire mais aussi sur une efficacité offensive retrouvée.

Le début de rencontre voit les deux équipes se rendre coup pour coup avec des défenses homme à homme bien en place des deux côtés et une paire Vergez Pascal / Jeanville qui alimente le score et permet aux bleus de virer en tête à la première bouée (16-18/10’). Le second quart temps reste très équilibré (23-21/27-27/33-33) et les nombreuses rotations oloronaises permettent aux béarnais de maintenir une grosse pression défensive mais aussi une belle efficacité offensive leur permettant de clôturer cette première mi-temps à 38-37.

Au retour des vestiaires, un panier primé de Sylla et deux actions décisives de Dardol permettent à la JAO de faire le premier break de la rencontre (38-44/24’). Les clermontois viennent d’encaisser un 7-0 et tentent de perturber les plans oloronais par un passage en zone. Sylla et Caubu choisissent le moment pour enquiller 3 paniers primés qui portent le score à 48-57 (28’). A 52-60 à l’entame du dernier quart-temps, tous les espoirs sont permis d’autant plus que Vergez Pascal poursuit son récital offensif pour porter le score à 53 70 (34’). Les béarnais semblent avoir fait le plus dur mais c’est sans compter sur l’agressivité défensive des clermontois qui déclenchent un pressing défensif tout terrain perturbant énormément les bleus. La JAO encaisse un cinglant 10-0 qui permet aux auvergnats de rentrer dans les deux dernières minutes avec 7 petits points de retard (63-70/38’). Les oloronais vont cependant maîtriser les derniers instants de cette rencontre pour l’emporter logiquement 68-75 au terme d’une prestation aboutie construite avec dix joueurs.