TOULOUGES 83 JAO 70 La JAO n’a pas tenu la distance

Salle Naturopole Toulouges / 350 Spectateurs
Score aux quarts temps : 21-21/ 19-13 / 22-15 / 19-19

JAO : Caubu (5) Denis () Vragar (5) Jakubowski (7) Marchand L (23) Medenouvo (8) Delorme (7) Goussies (2) Marchand T(8) Ferrer (5)

La JAO revient bredouille de ce lointain déplacement en terre catalane où malheureusement, elle aura progressivement subi face à une équipe locale athlétique et adroite derrière l’arc à 3 points.

Les affaires démarrent plutôt bien pour les béarnais qui répondent coup pour coup aux assauts catalans (8-10/5’). Marchand L a la main chaude, la paire Delorme/Medenouvo est efficace dans le secteur intérieur et les bleus réalisent un mini break (14-19/8’). Mais les locaux réagissent immédiatement grâce à la paire Voldoire/Torondell qui signe un 7-0 permettant aux leurs de boucler ce premier quart-temps à 21 partout. La JAO ne lâche rien malgré la domination catalane dans le secteur du rebond et surtout l’insolente adresse à 3 points de Voldoire (30-29/16’). Quelques pertes de balle mal venues vont permettre à Toulouges de faire un premier break (37-29/19’) mais les oloronais s’accrochent et bouclent cette première mi-temps à 40-34.

Au retour des vestiaires, les béarnais font preuve de maladresse et perdent quelques ballons importants qui permettent aux catalans d’accentuer leur avance (51-40/24’). La défense de zone de Toulouges rajoute un coup aux bleus qui malheureusement laissent de précieux points aux lancers francs et se voient relégués à 16 longueurs (62-46/30’). Malgré tout, les oloronais réagissent avec un panier longue distance de Caubu au buzzer du troisième quart-temps, puis par deux paniers primés de Marchand L et Ferrer, qui leur permettent de revenir à 66-57(34’). Les bleus ratent un tir primé qui leur aurait permis de revenir à (-6) et subissent dans la foulée la furia catalane qui inflige un 8-0 décisif (74- 57/37’). Brisedou remet le couvert avec 3 tirs primés consécutifs pour définitivement sceller le sort de cette rencontre (80-61/39’). Un dernier sursaut d’orgueil dans le sillage du capitaine Jakubowski va permettre aux oloronais de terminer à 83-70 une rencontre qui laisse encore quelques regrets.

Laissez un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Prochain match de la NM3

Calendrier et résultats

DateMatchRésultats

Classement par équipe