TURSAN BC   62    JAO  72 Une première dans les arènes de Samadet

Arènes de Samadet / 250 Spectateurs

Arbitres : Mrs Devaux et Batardière

Score aux quarts temps : 11-18 / 19-25 / 12-15 / 20-14

TBC : Fedensieu(5) Tastet(2) Joie() Fedensieu(4) Sabatou(5) Marsan Proères(4) Darricau(12) Ducamp(9) Minot(5) Gauthier(16)

JAO : Delorme(7) Goussies(2) Caubu(8) Marchand L(20) Ferrer(3) Benquet(3) Denis(7) Jakubowski(3) Marchand T(8) Jeanville(11)

 

La JAO ne s’était jamais imposée dans les arènes de Samadet et c’est au terme d’une belle prestation collective que les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas ont maîtrisé les chalossais de TBC, toujours aussi difficiles à manœuvrer sur leurs terres.

Les conditions climatiques, presque hivernales, rendent ce début de rencontre très approximatif et les béarnais font jeu égal (4-5/6’) en s’appuyant sur la puissance de Delorme. Les défenses homme à homme sont bien en place des deux côtés mais les rotations oloronaises payent et les bleus signent une série de trois paniers primés par Marchand L, Ferrer et Denis leur permettant de virer en tête à la première bouée (11-18). Les chalossais, piqués au vif, réagissent par Gauthier et Sabatou et reviennent à 16-18 (12’). Marchand Lprend alors les choses en main en stoppant tout d’abord l’embellie landaise (20-25/15’) et en signant, dans la foulée, un 9/9 aux lancers francs. La JAO vient d’infliger un cinglant 12-4, portant le score à 24-37(18’). Le temps mort local n’arrête pas la machine béarnaise et le duo Jeanville/Denis porte l’écart à +16 (27-43/19’) pour finalement clôturer cette première mi-temps à 30-43.

Au retour des vestiaires, les bleus poursuivent leur travail défensif et s’appuient sur l’efficacité dans la raquette de Marchand T pour garder les chalossais à distance (36-45/23’),qui réagissent cependant dans le sillage de la paire Darricau/Ducamp. Mais la JAO maîtrise son sujet, s’appuie sur un collectif défensif efficace et Caubu signe trois actions de haute volée pour porter le score à 44-64(32’). TBC vient d’encaisser un 19-8 mais il en faut plus aux chalossais pour abdiquer. Le temps mort local stoppe l’hémorragie et le duo Fedensieu/Gauthier sonne la révolte pour revenir à 51-65(35’). La température monte d’un cran dans les arènes lorsque Ducamp et Gauthier signent deux paniers primés ramenant les leurs à 59-66(37’). Les oloronais vont cependant contrôler cette fin de rencontre et profiter de la maladresse inhabituelle aux lancers francs des chalossais (12/25) pour s’imposer sur le score de 72-62 dans des arènes de Samadet qui, jusqu’alors, ne leur avaient jamais souri.