Equipe 1

TURSAN BC 86 JAO 83 (AP)

La JAO méritait mieux

Salle URGONS / 250 spectateurs

Arbitres : Mr Nassiet et Mme Laboube

Score aux quarts temps : 21-17/10-21/21-17/17-14/ 17-14

TURSAN BC : Tastet(13) Joie(6) Fedensieu(8) Dumartin(16) Lescoute() Marsan Proeres(6) Langlade(13) Darricau(11) Kilambue Katako(8) Ducamp(5)

JAO : Sylla(18) Jeanville(17) Dardol(16) Jakubowski(11) Mazarin(2) Caubu(3) Marchand(11) Denis() Vragar(2) Vergez Pascal (3)

Il y a fort longtemps qu’une salle landaise ne nous avait offert un tel spectacle de corrida mais force est de constater que la jolie petite salle d’Urgons a vu sa température hivernale se réchauffer au fil du match grâce notamment à un service d’ordre « high standing », plus provocateur que protecteur, qui aura grandement contribué à la victoire de ses protégés en imposant à Mr Nassiet et Mme Laboube un traitement de faveurs d’un autre temps. Les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas ont livré un beau combat mais peuvent cependant regretter leur maladresse aux lancers-francs (8/21 en seconde-mi-temps) qui les a poussés dans une fin de match et une prolongation plus que frustrante.

Le début de rencontre est équilibré et les béarnais répondent au jeu rapide des landais par un jeu placé bien construit autour du duo Marchand/Dardol (11-10/14-13/18-17). Dans le sillage de Langlade très actif dans la raquette et l’adresse de Tastet, les locaux vont cependant faire un premier break (25-17/12’) stoppé par un temps mort bleu qui va remettre de l’ordre dans la maison oloronaise. Le passage en zone perturbe la machine landaise et la paire Sylla/Jeanville prend feu pour permettre aux oloronais d’infliger un cinglant 21-6 et boucler cette première mi-temps à 31-38.

Le retour des vestiaires voit les landais se réveiller grâce à une défense très haute et une agressivité offensive retrouvée grâce au duo Darricau/Kilambue qui leur permet de recoller à 41-42(24’). La JAO garde le contrôle de la rencontre (41-45/46-51/49-55) mais le capitaine Marsan Proeres enquille un panier primé et à l’entame du dernier quart-temps rien n’est fait (52-55). Poussés par un public « chaleureux » et profitant de la maladresse oloronaise aux lancers francs, les chalossais vont prendre le contrôle de la partie en enquillant 3 paniers primés par Tastet et Dumartin (60-55/33’) avant que Darricau, en pénétration, ne donne 7 points d’avance aux siens (67-60/36’). Le temps mort béarnais stoppe l’embellie locale et la JAO inflige un 8-0 qui fait descendre légèrement la température de la salle. La fin de rencontre est particulièrement animée avec un contre monumental de Dardol qui offre aux oloronais la balle de match mais sans succès (69-69/40’). Dans une prolongation brûlante, les bleus font la course en tête (74-76/77-78/79-81/ 81-83) avant de lâcher prise sur un ultime 3 points de Dumartin et quelques coups de sifflet gracieux…..

Laissez un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire