TURSAN BC  89   JAO  86  (AP)

La JAO vendange une belle occasion

Arènes de Samadet / 250 spectateurs

Arbitres : Mrs Garbay et Sauvignon

Score aux quarts temps : 20-25/23-22/17-20/18-11/11-8

TBC : Fedensieu(6) Joie() Fedensieu M (14) Dumartin(12) Sabatou() Marsan Proeres(4) Darricau(20) Kilambue Katako(12) Ducamp() Minot(21)

JAO : Delorme(2) Vragar(6) Dardol(18) Marchand L(18) Caubu(3) Benquet() Denis(4) Jakubowski(6) Marchand T (12) Jeanville(17)

Les basketteurs oloronais ont raté une belle occasion d’engranger un succès en alternant le meilleur et le pire dans une rencontre pourtant à leur portée.

Les affaires démarrent plutôt bien pour les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas mis sur orbite par les frères Marchand (9-14/5’). Darricau et Minot réchauffent les arènes en ramenant les leurs à 17-17(7’). La JAO maîtrise son sujet tant défensivement qu’offensivement et inflige un 0-8 lui permettant de boucler ce premier quart à 20-25. Jeanville et Marchand L trouvent la cible à 3 points et les oloronais se détachent 28-39(15’). Le temps mort local stoppe cette embellie et la paire Darricau / Fedensieu ramène une fois les leurs dans la partie (38-41/18’). La double faute technique infligée à Ducamp met le feu aux arènes de Samadet et la JAO vire en tête à la pause 43-47 malgré avoir gâché 11 points sur la ligne de lancers francs (10/21).

Le retour des vestiaires voit les bleus continuer à imposer leur jeu. La défense béarnaise résiste aux assauts landais alors que la paire Dardol/Marchand L se joue de la défense locale pour infliger un cinglant 2-13 portant le score à 45-60 (25’). Le temps mort de Larrère stoppe l’hémorragie. La paire d’intérieurs Kilambue/Minot prend ses responsabilités et les frères Fedensieu se jouent de la défense oloronaise pour ramener TBC à 60-67 à l’entame du dernier quart-temps. Les oloronais ont certainement raté l’occasion de tuer le match et vont le regretter dans cette fin de rencontre où l’envie et la maîtrise seront landaises. Marchand T et Jeanville permettent aux bleus de maintenir une marge de sécurité (66-74/34’). Le pressing landais perturbe les remontées de balle béarnaises et Dumartin choisit le moment pour réveiller les siens en inscrivant 8 points consécutifs. Dans le même temps, les frères Marchand quittent le terrain pour 5 fautes, La JAO souffre et doute mais semble cependant pouvoir encore aller chercher un succès (74-76/39’). Minot égalise à 18 secondes du buzzer (78-78) avant que les oloronais ne vendangent la balle de match (78-78). Les cinq minutes de prolongations vont rester très serrées (80-80/84-84). Le capitaine Jakubowski donne l’avantage aux siens à 30’’ du terme (85-86) avant que Minot, une nouvelle fois, ne fasse exploser les arènes (87-86) à 18’’ du terme. Les bleus vont mal négocier ce dernier ballon qui finit dans les mains de Darricaupour un double pas victorieux synonyme de défaite oloronaise au goût amer (89-86).