UNE CTC A DEUX VISAGES, MAIS QUALIFIEE

St Jean de Luz 69 – CTC du Piémont et des Gaves 71

Pour ce 1er tour de Coupe des Pyrénées, la CTC n’avait pas été gâté par un tirage qui l’envoyait rendre visite à une R3. Si d’habitude, les rouges et bleus ne sont pas très saignants au démarrage, il en est tout autre sur les terres luziennes, où les béarnais imposent leur jeu avec autorité. De la défense de fer, de la circulation de balle d’une propreté absolue, des décalages, du timing parfait, le tout saupoudré d’adresse. C’est donc une première mi-temps de très grande qualité qu’offre cette CTC si séduisante tant elle respecte les schémas demandés, mettant les locaux sous l’éteignoir tant ils se montrent en panne d’inspiration, de solution et de maladresse. Avec 15pts d’avance à la pause pour l’entente SCAN/JAO, tous les feux semblent au vert pour la suite.

Au retour des vestiaires, un relâchement inconscient, propose moins d’intensité, davantage de maladresse et redonne ainsi des couleurs aux luziens qui restent toutefois à une distance respectable au tableau d’affichage. Cette qualité de jeu dégradée se poursuit lors du dernier quart, où l’on voit une domination aux rebonds se déliter nettement et donner de multiples chances aux basques de recoller. A cela s’ajoute des lancers plus vraiment francs, ce qui laisse craindre le pire au vu du revirement du rapport de force. Heureusement, la bonne gestion des dernières possessions et une sérénité retrouvée sur la ligne de réparation va permettre à la CTC de sortir indemne de ce match couperet et poursuivre son chemin dans la compétition, tout en profitant d’un break salvateur dans le calendrier qui va permettre de remettre d’aplomb quelques organismes éprouvés, mais aussi continuer à travailler le collectif qui a montré des soubresauts sur le plan de la constance dans l’effort.