UNE CTC EN MODE DIESEL

CTC du Piémont et des Gaves 73 – Tercis Oeyreluy 63

Au-delà de l’aspect comptable, les matchs se suivent et semblent se ressembler, tant cette CTC a beaucoup de difficultés à rentrer dans ses matchs ces derniers temps, car après St Bruno dimanche dernier, ce fut encore le cas ce samedi à Scohy, où pendant une mi-temps, les béarnais se sont fait marcher dessus sans broncher, apathiques au possible face à des landais joueurs, adroits et sachant appuyer sur les faiblesses criardes d’une CTC méconnaissable et laissant craindre le pire au vu de la passivité et l’improductivité des multiples rotations.

Avec 13pts de débours à la pause, puis 17 dès le retour des vestiaires, tout laisse à penser à une soirée cauchemardesque, tant les visiteurs déploient à leur guise leur jeu. Mais quelques coups tactiques de coach Dupèbe et l’orgueil des rouges et bleus vont peu à peu renverser ladonne, faisant fondre au fur et à mesure l’écart, rendant offensivement aphone des landais à court de solutions. De l’intensité, de la très grosse défense, du jeu rapide et une bonne lecture du jeu donnent à la fois de l’allant à l’équipe, au public, mais aussi au panneau d’affichage lors d’un match où l’on sent venir un revirement de situation. Par le biais de cet abattage collectif, il interviendra en milieu de 4e quart-temps, faisant plier des landais à sec de carburant et une CTC revigorée qui en jouant de la sorte avec le feu aurait pu se brûler et le regretter amèrement.

En raison de l’impraticabilité de la salle d’Audaux suite aux intempéries, le SCAN remercie chaleureusement la JAO pour le prêt de la salle Scohy, ainsi que pour la qualité de son accueil, démontrant que si l’entente fonctionne parfaitement entre les joueurs de la CTC, cela l’est tout autant entre les instances des deux clubs.

Merci aussi au public qui n’a pas hésité à effectuer le déplacement en Haut Béarn pour soutenir la CTC.

REACTION :

Christophe Dupèbe : En ne rentrant pas correctement dans la partie, on se met dans l’ornière tout seul comme des grands lors d’une 1ere mi-temps où nous sommes fantomatiques. En tentant quelques coups tactiques sur le plan défensif en seconde période, cela a remis en selle l’équipe et cassé la dynamique landaise en isolant leurs meilleurs joueurs. Bravo à nos chiens de garde qui se sont « viandés » sans compter et se voient récompensés de leurs très gros efforts. On appuie sur le jeu intérieur, avec de l’alternance dans la circulation de balle et on revient avec patience dans le match pour, par la suite, le faire basculer en notre faveur, démontrant que cette équipe possède de la ressource.

Cela fait que nous sommes sur une série de 3 victoires et que nous remontons bien au classement d’un championnat toujours aussi homogène. Cela va nous permettre de passer la trêve assez sereinement mais en étant bien conscients que nous avons beaucoup de travail devant nous pour être plus performants dans le contenu et en premier lieu gommer ces entames de matchs ratées qui, tôt ou tard, nous coûteront très chers.