Une énorme performance !

TOAC  72     JAO   76   (AP)

Salle Dewoitine / 150 spectateurs

Arbitres : Mlles Lauzi et Guiraud

Score aux quarts temps : 20-26/19-13/13-12/13-14

TOAC : Couret(8) Konate(5) Calonge() Guy(15) Hyacynthe() Brice(16) Boulaire(1) Dabadie(7) Fedensieu(20) Silva()

JAO : Delorme(7) Vragar(2) Dardol(2) Marchand L(15) Caubu(7) Benquet(10) Denis() Marchand T(18) Jeanville(15)

Les basketteurs oloronais ont réalisé une énorme prestation collective, tant sur le plan défensif qu’offensif, pour s’imposer après prolongation face à une équipe du trio de tête et ainsi démarrer de la meilleure des façons cette phase retour.

Le début de rencontre voit les deux formations imposer leurs solides défenses mais les hommes de Marcel Tréméa et Marc Coronas font plus que résister en faisant la course en tête (6-9/10-17) dans le sillage d’un duo Marchand très en vue. Jeanville a également la main chaude mais Les toulousains répondent avec la paire Couret/Fedensieu, pleine de maîtrise et puissance, pour s’accrocher derrière un collectif béarnais où les rentrées de Vragar et Delorme font du bien (13-19/15-21/20-26). Les locaux ont compris que rien ne serait facile et réagissent avec une série à 3 points de Guy pour recoller à 30-30 (13’). La défense oloronaise ne lâche rien et deux paniers primés de Jeanville et Benquet redonnent un peu d’oxygène aux oloronais (32-36/17’) qui vont finalement boucler cette première mi-temps à égalité 39-39.

Le troisième quart-temps voit les deux équipes se rendre coup pour coup avec des défenses hyperactives qui rendent chaque ballon d’attaque très chaud. Caubu et Marchand L permettent cependant aux béarnais de rester dans la partie (45-43/47-48) et à l’entame du dernier quart-temps, tout reste possible (52-51). Le meneur toulousain Brice prend la direction des opérations, secondé par Fedensieu, et le TOAC pense avoir fait le plus dur (57-52/34’). Le temps mort bleu stoppe l’embellie toulousaine et la paire Benquet / Marchand L ramène les béarnais à 58-57 (37’) avant d’en remettre une couche en réalisant un break que l’on pense décisif (58-63/38’). La JAO vient d’infliger un cinglant 11-1 à des toulousains KO debout. A 40’’ du buzzer, les oloronais sont toujours devant (62-65) mais Guy, par un 3 points, égalise à 65-65 avant que les bleus ne ratent la balle de match.

Le début des prolongations voit les banlieusards toulousains perdre leur capitaine Couret pour 5 fautes. Brice et Fedensieu prennent le relais pour refaire un break (72-68/42’) mais il était dit que la JAO ne perdrait pas une troisième prolongation (après celles de Tursan BC et Real Chalossais). Caubu relance la machine (72-70/43’) avant que le duo des frères Marchand ne signe une grosse fin de match ponctuée par un  8-0 synonyme de victoire 72-76. Les oloronais ont maintenant une semaine pour préparer le choc face aux landais d’Hagetmau dans le cadre de la grande soirée des Partenaires qui devrait attirer la grande foule Samedi prochain 18 Janvier à Scohy.